" LA DIFFERENCE EN UN COUP D'OEIL "

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ls-shopcom communications
LS-SHOPCOM -ST LOUIS
919378_545315142185275_969651256_o
3 (1)
img001

Latest

MAISON DU LIVRE

http://www.maisondulivre.com/
Tous les livres de Michel Thomas sont en vente à la MAISON DU LIVRE librairies et internet.

12472439_1579435822370193_4946631597137674505_n

REG’ART ENSEMBLE

POUR UNE BONNE CAUSE  , L’ART S’EXPOSE

 

MICHEL THOMAS

 

SOMNIATIS – La vision du monde par un Achromate.

11063288_534567850016909_99624405_n

 

SOMNIATIS. ( songe)

Exposition Photos de Michel Thomas.

La vision du monde par un achromate.

Une image différente , pour montrer et rendre les choses et le monde plus intéressant , pour faire découvrir , émerveiller.

Avec un regard à la fois ringard et élitiste , souvent populaire , le Noir & Blanc à un statut pour le moins ambigu…

La représentation en monochrome favorise une approche esthétique , qui est difficile , sinon impossible en couleur.

Lorsqu’on observe une photo Noir & Blanc , on inhibe une partie du potentiel de la vision humaine et , surtout , on s’éloigne de la perception normale de tout ce qui nous entoure.

La couleur « limite et balise » ma vision , mon imaginaire en me dictant sa loi , m’empêchant immédiatement de voir les différents degrés , la multitude des détails d’un sujet , souvent invisibles au premier coup d’œil .

Il ne faut pas oublier que les grands noms de la photographie du passé doivent leur renom à des images Noir & et Blanc.

Méghan Sims (Kitchener-Ontario-Canada) est achromate et Artiste , Peintre , Dessinatrice et Photographe , elle ne voit pas les couleurs , elle est éblouie par la lumière et ne perçoit les détails finsqu’avec une aide optique .

Clôture de l’exposition le dimanche 29 mars 2015 à 17 heures par la projection du  film TIMBUKTU.

Nouvel ouvrage ST LOUIS « Océano Nox Lux »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un ouvrage Noir et blanc de 67 pages avec textes historique pour découvrir cette île singulière.
Pour seulement 15 euros.

Nouveautés littéraires et photos chez Art-Framinia-Editions.

Pour cette fin d’année , Art-Framinia-Editions vous propose trois nouvelles sorties littéraires et photos.

Pour découvrir,les ouvrages cliquez sur les liens ci-joint:

Pour commencer l’ouvrage GUNAYDEN un livre photo N&B sur la Turquie avec textes explicatifs sur le berceau des civilisations de 76 pages pour 15 euros seulement (1 euro de frais de port ).

http://www.sauramps.com/gunayden-anatolie-cappadoce-3938450.html

Suivi de l’ouvrage POSTCARD DU SENEGAL un livre photo N&B sur le Sénégal avec des textes façon guide de voyage de 92 pages pour 17 euros seulement (1 euro de frais de port ).

http://www.sauramps.com/postcard-du-senegal-invitation-au-voyage-3938448.html

Ensuite l’ouvrage LES PORTES DU DESERT un livre photo N&B sur le Maroc avec des textes pour découvrir les traditions de 97 pages pour 17 euros seulement ( 1 euro de frais de port ).

http://www.sauramps.com/les-portes-du-desert-3938449.html#

ls-shopcom communications

Le défi pour la vie 2014

ART-FRAMINIA-PHOTO  tient à remercier LS-SHOPCOM pour son soutien ,ainsi que les personnes qui participeront à cette cause humanitaire à travers le défi pour la vie 2014..

http://lsshopcom.wordpress.com/2013/07/20/promo-sur-louvrage-regards-noirs-pour-les-enfants-hospitalises/

COUP DE COEUR «Couleurs Plossu – Séquences photographiques, 1956-2013 »

Art-framinia-photo s’est rendu à Montpellier et souhaite vous partagez ,son coup de coeur pour une exposition ,celle du photographe Bernard Plossu.

Surtout connu pour ses images en noir et blanc, le photographe et voyageur français Bernard Plossu expose au Pavillon populaire de Montpellier une série d’images en couleurs , tirées selon le procédé tenu secret de la famille Fresson ,qu’il a prises à travers le monde depuis 1950.

«Couleurs Plossu – Séquences photographiques, 1956-2013 », développe ainsi sur les deux étages du Pavillon Populaire toutes les facettes et tous les usages du médium photographique couleur que l’artiste a développé au fil de ses voyages sur les routes d’Europe et d’Amérique.

Emblématique d’une génération frottée aux écoles photographiques américaines autant qu’à l’humanisme français, Bernard Plossu incarne, pour les spectateurs actuels, une synthèse réussie de la liberté stylistique née aux Etats-Unis dans les années 1960. Avec son regard rêveur, il a marqué, depuis la fin des années 1930, tout un pan de la photographie européenne.

Il a toujours regardé le monde en couleurs : de ses premières photographies en amateur au Brownie Flash dans le Paris de la fin des années 1950 à ses clichés à l’objectif de 50 mm sur boîtier Nikkormat au Mexique et au Nouveau-Mexique durant les décennies 1965-1985, en passant par sa pratique des appareils jouets (Agfamatic, Instamatic, panoramique Prestinox) des années 1990-2010 qui l’ont rendu célèbre.

 

Cette exposition amplifie les rôles joués par le Pavillon Populaire dans l’exploration des territoires photographiques contemporains : privilégier la carte de la diversité, croiser des expositions thématiques, historiques ou monographiques, apporter au public une approche pédagogique susceptible de lui faire mieux comprendre un art plus complexe qu’il n’apparaît.

 

Amicalement Michel Thomas.

Un clin d’oeil à MËSSA FALL alias FAIR METAL

11923_119134198289341_572240082_n

 

Alors que certains ne voient le vélo que comme un moyen de gravir des cols ou de livrer le courrier, Meïssa Fall a décidé d’en faire la matière première de sculptures qu’il dissémine dans la ville de Saint-Louis, au Sénégal. En ouvrier-artiste au message écolo paumé au milieu d’une cité ayant tendance à se laisser aller dans le délabrement, celui qui se fait aussi appeler Fair Metal a placé la science du recyclage au cœur de son œuvre.

 

215269_119134814955946_29754154_n

 

Meïssa redonne vie à la mort, il ressuscite : sous ses mains, un vélo ne meurt jamais. Car si, malgré ses efforts, la bicyclette ne peut définitivement plus rouler, alors il lui offre une nouvelle existence, sous d’autres formes, bien plus improbables : statuettes humaines, sculptures d’animaux, instruments de musique, etc. Meïssa élargit constamment le champ des possibles. Il répare, il recycle, il réinvente.

 

 

ART-FRAMINIA-PHOTO fait aujourd’hui un petit clin d’oeil à ce personnage incontournable de St-Louis du Sénégal et partagera un reportage complet  sur lui ,prochainement …

 

WAMALI PERCUSSIONS EN LIVE A LYON le 18 mai 2013

Pour commencer la semaine énergiquement ….

( double – clic sur la vidéo pour l’affichage plein écran)

ART-FRAMINIA-PHOTO.FR

919378_545315142185275_969651256_o

 

Félicitation !

Tu as réussi à atteindre cet âge vénérable malgré toutes les embûches de la vie.
Tu as échappé aux accidents de la route, aux maladies vénériennes, à la grippe porcine, aux tsunamis, aux tremblements de terre, aux cyclones, aux tornades, aux attentats, aux météorites, et même sans le savoir, aux attaques extra terrestres …

Il n’y a donc pas de raison qu’une carcasse aussi solide ne continue pas encore longtemps à tenir le coup. C’est en tous les cas ce que l’on te souhaite,

Comme le vin, tu te bonifies avec le temps.
Tu as du corps, une belle couleur, une robe élégante.
En plus, tu es un grand cru !
Bon Anniversaire !

Aujourd’hui le site fête ses 1 an , Art-Framinia-Photo remercie donc toutes les personnes qui se sont connectées et qui l’on fait connaître .

Avec en prime de belles surprises et des choses étonnantes à venir …

Regards Noirs fête également sa première bougie avec succès et souhaite encore franchir les frontières , comme il l’a déjà fait .

http://soumbala.com/regards-noirs-de-saint-louis-a-banjul.html

Merci pour votre confiance et vos encouragements …

Amicalement Michel Thomas

 

734863_472018846195016_1266639965_n

 

 

Laurent Savoyant

COUP DE COEUR La volonté de bonheur

La volonté de bonheur, photographies du Front Populaire

Exposition
du vendredi 29 mars au dimanche 9 juin 2013

L’exposition « La volonté de bonheur, photographies du Front Populaire » est présentée au Pavillon Populaire de Montpellier du 29 mars 2013 au 9 juin 2013.

L’exposition exprime, via près de 220 photographies et documents, les rapports entre le Front Populaire et sa médiation photographique, à travers les archives de la presse illustrée de l’époque (1934-38) ou des collections privées et institutionnelles.

 

Photographes : Robert Capa, David Seymour, André Kertész, Brassaï, François Kollar, Robert Doisneau, Willy Ronis, Henri Cartier-Bresson, Fred Stein et de multiples opérateurs anonymes…

Inauguration jeudi 28 mars 2013.

La volonté de bonheur, photographies du Front Populaire
© Fred Stein – Front Populaire, 1936

Pavillon Populaire

Esplanade Charles-De-Gaulle – 34000 Montpellier
Tél. : 04 67 66 13 46

Ouvert du mardi au dimanche
de 10h à 13h et de 14h à 18h – Entrée libre

 

Visites sans rendez-vous le vendredi à 16h ainsi que le samedi à 11h, 14h30 et 16h
Visites sur rendez-vous, pour les groupes de tous âges et tous niveaux.

Tél. : 04 67 66 88 91

 

2 (1)

 

2 (2)

Baaba Maal – Three Little Birds

Bonne semaine à tous , et n’oubliez pas nous vivons tous ensemble et partageons nos messages et nos idées pour faire avancer le monde…..

Partager donc l’adresse du site , pour que nous communiquions tous ensemble.

 

COUP DE COEUR André Castagné.

André Castagné à l’Espace Dominique Bagouet

Exposition
du vendredi 5 avril au dimanche 2 juin 2013

L’Espace Dominique Bagouet, un nouveau lieu d’exposition temporaire pour explorer l’oeuvre des figures de l’art et du patrimoine régional, confié à Numa Hambursin.

L’Espace Dominique Bagouet propose une plongée dans l’univers d’André Castagné, entre textes, calligraphies et dessins.

 

André Castagné est l’une des personnalités les plus remarquables et atypiques de Montpellier.

Né à Montpellier, professeur de droit International et des libertés publiques, il a travaillé sans relâche sur le jumelage Montpellier – Heidelberg.

André Castagné a été une figure emblématique car singulière du Montpellier artistique et littéraire des cinquante dernières années. Grand spécialiste de musique classique et de peinture, il est l’auteur de nombreuses préfaces consacrées à nos artistes. Il est le sujet de l’une des vidéos du Musée Fabre dans laquelle il improvise une fascinante et émouvante description du Portrait du Cardinal de Bonzi par le Dominiquin. Il a écrit de très nombreux et vastes poèmes qu’il réservait à ses étudiants et à ses proches et qui n’ont été publiés que par bribes.

 

Personnage hors de notre temps, André Castagné a surtout réalisé des dessins exceptionnels, en très petite quantité, principalement des portraits et des vues de Rome. Inconnues du grand public, ces feuilles suscitent l’admiration des professionnels, comme Michel Hilaire qui signera un texte pour le catalogue, et des artistes comme Vincent Bioulès qui a toujours regretté qu’elles n’aient jamais été exposées. L’Espace Dominique Bagouet proposera une plongée dans l’univers de cet homme, entre textes, calligraphies et dessins.

 

COUP DE COEUR Le Rigoriste

Le Rigoriste ,un magazine comme l’entête le précise: Précieux et important.
Tous les sujets seront traités,avec une impartialité infinie.
Il nous donne rendez vous chaque semaine pour son hebdomadaire qui sera votre compagnon fidèle si vous aimez
LE JOURNALISME.

 

http:////www.facebook.com/LhebdoLeRigoriste

 

534965_420729341346452_789900454_n

 

 http://www.facebook.com/pages/Le-Rigoriste/260661974066134?ref=ts&fref=ts

 

558978_293733294092335_341210609_n

COUP DE COEUR Lumières de Pointe-Noire (Alain Mabanckou)

LUMIERES DE POINTE-NOIRE

Fiction & Cie – Éditions du Seuil

« Il y a du Chateaubriand et du Aimé Césaire dans le nouveau récit d’Alain Mabanckou consacré à Pointe-Noire, la ville d’enfance du romancier congolais. Mêlant romantisme nostalgique et démarche volontariste du sujet postcolonial à la recherche de son passé, l’écrivain évoque les lumières et les ombres de cette cité qui fut son «paradis d’autrefois». »
Tirthankar Chanda, RFI, 8/01/2013

« Le regard scrute l’espace et le temps de manière cinématographique – chaque chapitre renvoie à un titre de film, passe avec le même brio de la couleur au sépia, du plus léger au plus grave. »
Michel Abescat, Télérama, 2/01/2013

« En arrière-plan de ce joli texte, on devine tout le chemin parcouru, mais aussi la conviction que les «lumières de Pointe-Noire» n’ont rien à envier à celles de Paris ou de Hollywood. »
Jeanne de Ménibus, Le Figaro Magazine, 4/01/2013

« Dans Lumières de Pointe-Noire, Mabanckou sonde sans cesse l’écart entre le territoire mythique dont il garde la mémoire et le devenir réel des choses soumises au passage du temps. »
Emile Rabaté, Libération, 10/01/2013

lumieres_pointe-noire

 

Association un livre pour tous.

ART-FRAMINIA-PHOTO sera présent au salon du livre de Revel
le Mercredi 1 er Mai 2013, pour REGARDS NOIRS.
Michel Thomas

 

img001

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers: